Cinéma : Décès de l’actrice Christiane Libina

Vues : 24

Une bibliothèque du cinéma qui, durant des années, s’est imposée sur les écrans. En ce sens qu’elle a participé dans de nombreuses productions et collaborations.

LIBREVILLE(Plusinfos)-Le milieu du cinéma gabonais vient d’apprendre le décès de l’une des figures de la série « L’Auberge du salut », Christiane Libina, puisque c’est d’elle dont il s’agit, est décédée ce 18 octobre des suites d’une crise cardiaque.

« Le Ministre de la Culture, de la Jeunesse, des Sports et des Arts, le Dr André Jacques AUGAND ayant appris la disparition le mercredi 18 octobre 2023, de Madame Christiane LIBINA, actrice gabonaise de renommée, présente à sa famille biologique et artistique ses sincères condoléances. », peut-on lire sur la page officielle du ministère sur les réseaux sociaux.

« C’est le geste lourd que je prends enfin l’initiative d’écrire ces quelques mots. J’ai longuement pleuré pour finir par réaliser que c’est Vrai, je ne te dirai plus jamais « action ». Tu as transcendé ton art, tu as tutoyé les plus grands et les plus grands t’ont appelé « Madame »., a commenté le réalisateur Fernand Lepoko, de la série HÔTEL COCO dans laquelle figurait la défunte.

Elle a joué le rôle de »Soeur Clarisse » dans la série gabonaise »L’Auberge du Salut » des années 95, aux côtés des acteurs comme le Prince De Capistan alias Oncle Didine, Christiane Sylong (Angélique) et Jean-Claude M’Paka (Régal).

Une bibliothèque du cinéma qui, durant des années, s’est imposée sur les écrans. En ce sens qu’elle a participé dans de nombreuses productions et collaborations. A savoir, dans les films “Affaires voisins”, “Terre et fils” du réalisateur Fernand Lépoko, et “Parents mode d’emploi” de Samantha Biffot, où elle interprétait le personnage d’“Augustine”, la mère de “Magloire”, le comédien et humoriste Omar Defunzu.

Aussi, elle avait pris part au »Biennale du théâtre en Suisse », autant de couloirs qu’elle a fréquenté.

La comédienne gabonaise éteinte à l’âge de 56 ans, était diplômée de l’ENAM. Christiane LIBINA a commencé l’art dramatique au théâtre, sous la houlette de Dominique DOUMA, elle exerçait à temps plein en tant qu’enseignante, d’abord au lycée Nelson MANDELA ensuite au lycée MIKOLONGO.

Passionnée de scène, Christiane Libina laisse derrière elle, enfants, amis et surtout des fans, un héritage cinématographique exceptionnel qui va inspirer les générations futures.

Mais, comme pour illustrer le dicton « un artiste ne meurt jamais, il vit au travers de ses oeuvres », plusieurs mélomanes et comédiens ont rendu hommage à l’actrice sur les réseaux sociaux.

« Ma très chère Christiane Libina...Tu as été grande par ton talent, grande par ton humilité et immense par ton cœur. Repose toi bien maman Christiane. Tu as été une référence pour le cinema Gabonais et nous tes enfants allons essayer de poursuivre ton œuvre. », a écrit Jérémie Tchoua, ancien élève de la défunte et réalisateur.

« Merci pour ton apport au 7ème Art. Merci d’avoir inspiré cette nouvelle génération. Merci pour l’honneur fait à notre nation à travers ton immense talent et ton partage. Brille encore plus haut dans le ciel, étoile du cinéma gabonais. REPOSE EN PAIX GRAND MONUMENT. », a réagi les studios Montparnasse.

Commentaires: 0

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.